Lors de leur premier voyage en Inde, les parents avaient rencontrés Lama Thupsan Wangchuk. Il montait un projet de création d'école pour les enfants ladakhis. Bon, tout est expliqué sur ce blog fait par mon père il y a longtemps! Il était venu plusieurs fois en France (et en Europe).

A Leh, nous dormions dans une gest-house et le soir nous allions manger chez Thupsan. Pour la petite histoire, les personnes qui nous étions à la gest-house nous avaient prévu deux chambres: une avec deux lits et une avec un grand lit et un petit lit. Ils avaient prévu la chambre avec le grand lit pour les parents et "la petite" (Salomé) ;o) . En fait, nous avons dormi toutes les trois (mes soeurs et moi) dans cette chambre, qui avait une vue magnifique. D'ailleurs le soir, lorsqu'il faisait nuit, nous y voyions très bien les étoiles. C'est aussi en Inde que j'ai découvert la voie lactée. Je n'ai jamais autant vue d'étoiles dans le ciel. C'était tout simplement magnifique, ça me manque un peu! A New Delhi, nous ne voyions jamais le ciel avec la pollution, il y avait toujours un voile bizarre!

Chez Thuspan, il y avait Dolma et Dolka, deux jeunes filles qui étaient en "vacances", elles assuraient la gestion du quotidien. Thupsan travaillait aussi avec Punchok, un jeune moine (qui depuis ne l'est plus). Chez lui, c'était... comment dire... kitsch! très kitsch!! Sur les murs, on pouvait trouver des tableaux d'une cascade qui lorsqu'on la branche, donne l'impression que l'eau coule, des fleurs en plastiques partout, des cartes postales... Des cadeaux ou souvenir de ses voyages en Europe.

Voyage en Inde (4)

Il faut aussi remettre le contexte de Leh. Il n'y a pas l'eau courante. Chez Tupsan, c'était Dolma et Dolka qui allaient en chercher à la rivière (de la fonte des neiges), elles étaient vraiment courageuses et fortes. Et à notre gest-house, c'était très bien équipé: Robinet, douche, toilettes... sans l'eau courante mais avec des bassines et des petits pichets! Tiens, si je faisais un point sur les douches: l'eau était gelée (bah oui, on est à 3500 mètres d'altitude), c'était l'eau de la fonte des neiges! Alors pour se laver et bien... c'était lavages au gant. Seuls Elise et Fred arrivaient à se faire couler directement l'eau dessus, ce qui était d'ailleurs marrant! Quand Fred se lavait, on l'entendait à des kilomètres avec ses "Ouuuuu, Ahhhhhhhhh, ouuuuuuuuuuuuu", ils avaient quand même bien du mérite. Même pour les shampoings c'était compliqué (mais faisable!). Un petit point sur l'électricité: dans la journée, il n'y avait pas l'électricité (sauf pour ceux qui avaient leur propre générateur au village) et le soir oui... enfin quand ça marchait (c'est à dire pas tous les soirs, pas tout le temps, avec d'énormes coupures...). Mais toutes ces conditions, un peu rustique pour nous petits européens ne m'ont pas paru si dur (enfin sur trois semaines!).

Le soir, nous allions donc manger chez Tupsan. Nous préparions à manger (c'était très long). Du riz, des légumes et des momos (petits raviolis indiens). Avec Salomé, nous mangions des pâtes (nous étions vraiment difficiles!). Nous avions trouvé au village un restaurant italien, à qui nous achetions des pâtes (bien qu'elles n'étaient pas à vendre). L'eau ne bouillait pas, ou plutôt pas de la même façon. Je viens de trouver ça qui explique bien pourquoi. Si ça se trouve, c'est depuis ce voyage que j'adore les pâtes al dente (voire très dures). Cuisiner était donc très long!

Préparation des momos avec Dolka

Voyage en Inde (16)

 A la fin de notre séjour, nous avons fait goûter les pâtes à Punchok, Dolma et ... je ne me souviens plus de son prénom. Ils ne connaissaient pas vraiment puisque là-bas, ils mangent du riz, les pâtes sont des produits chers et importés. 

Voyage en Inde (5)

Voyage en Inde (6)

 Mes meilleurs souvenirs culinaires datent de l'Inde! Cela peut paraître assez contradictoire, mais c'était là-bas que j'ai mes meilleurs souvenirs. Et cela devient d'autant plus paradoxal lorsque l'on sait que c'est dans un restaurant italien !!! A Leh, il y a avait un restaurant italien ( à priori, le cuisine avait eu une formation "italienne" ou était allé en Italie, je ne sais plus trop!). Nous y allions tous les midis. En plat indien, j'ai adoré les chow mein, des pâtes que l'on retrouve chez nous, vendues dans le rayon asiatique, ce sont donc des pâtes qui étaient faites avec des légumes que je mangeais avec des baguettes. Et les deux autres souvenirs que j'ai viennent de la soupe à la tomate, exquise! Je n'ai jamais réussi à en faire ou à en acheter de si bonnes. Je pense que c'était de la soupe toute prête genre Maggi (marque très présente à Leh), avec sa petite crème au milieu...!! Et il y avait aussi la pizza (bah, rappelons que c'était un restaurant italien!). La première fois que l'on en avait commandé une, ça nous avait surpris. La pizza était moitié orange et sucrée! Mais après nous l'adorions! Il y avait de la cannelle je crois dedans (et pourtant je n'iame pas spécialement la cannelle). Trois plats qui me laissent de vraiment bons souvenirs (bien que pas "très indien"!). J'allais oublié les petits pains que nous achetions dans la rue, ils étaient cuits dans des genres de tonneaux enfoncé dans le sol. Ils collaient les pains sur les parois (bon, il faut faire, durant tout le voyage, abstraction de l'hygiène!). Le seul truc indien que je refait aujourd'hui ce sont les naans au fromage (cependant, je ne me souviens pas d'en avoir mangé en Inde ;o)....!!

A demain pour la visite de monastères...